Bouteflika à Bejaia et Jijel Accueil exceptionnel

Publié le par Alliance ANR - UDR

La capitale des Hamadites, Bejaïa, ou El Naciria, comme on l’appelait naguère, a réservé un accueil des plus chaleureux au candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika.

Arpentant le principal boulevard de la ville, M. Bouteflika, n’a pas manqué de saluer la population amassée sur les bords des artères, qui exprimait sa satisfaction et son ravissement par des youyous et de salves de barouds, au moment où des troupes folkloriques locales entonnaient les chants et musiques kabyles.

Le candidat n’a pu s’empêcher de serrer la main des citoyens et des citoyennes qui clamaient : «Bouteflika notre président» et «Vive l’Algérie forte et sereine». 

Des cavaliers arborant leurs chevaux pour accueillir le candidat a donné une note festive à cette ambiance exceptionnelle.

 

 

La population a voulu exprimé, ainsi, son attachement en la personne du candidat et leur joie de l’accueillir parmi les leurs à Bougie qui a grandement ouvert ses portes pour le recevoir.

M. Bouteflika a affirmé, lors d’un meeting populaire animé à Bejaïa dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle d’avril 2009, qu’il était l’hôte de Yemma Gouraya et de Fatma N’Soumer, et qu’il était un invité auprès de ses frères moudjahidine et moudjahidate.

Jijel ouvre grandement ses bras à Bouteflika

La population de Jijel a réservé un accueil chaleureux au candidat indépendant à l’élection présidentielle du 9 avril prochain, M. Abdelaziz Bouteflika.

Des milliers de citoyens, brandissant des portraits de Bouteflika, scandaient des slogans favorables au candidat.

M. Bouteflika n’a pu traverser facilement la rue principale de la ville de Jijel. Pour cause des milliers de citoyens et citoyennes qui voulaient à tout prix lui serrer la main et lui parler traduisant ainsi tout l'enthousiasme de la population locale.

Publié dans Campagne Eléctorale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article