Revue de Presse du 12 Avril 2009


Revue de Presse du 12 Avril 2009




L’Etat de droit consolidé

Le 9 avril en tant qu’événement est consommé.

L’heure est déjà aux enseignements à tirer.
Ce qu’il faut constater d’emblée, c’est cette participation citoyenne record jamais atteinte.
Ce qui confère incontestablement un caractère exceptionnelle à la présidentielle dont l’enjeu n’est pas des moindres. Quand bien même beaucoup d’indicateurs plaidaient pour un bon taux de participation, l’on ne s’attendait pas que le scrutin «fasse le plein».

Les Algériens ont voté  librement en donnant un quitus au candidat Abdelaziz Bouteflika pour la poursuite de la consolidation de la démocratie et la consécration de l’Etat de droit.

Premièrement, les électeurs ont fait montre d’une grande maturité en faisant vouer à l’échec les manœuvres orchestrées par certaines forces, laminées il faut le dire, parce que sans ancrage populaire réel, lesquelles  jouent aux trouble-fêtes depuis le lancement du processus électoral avec le seul dessein de tenter de jeter le discrédit sur une élection aussi déterminante pour l’avenir du pays.

Tout le monde aura constaté que toutes les grandes villes, y compris la capitale, au passé électoral peu «engagé » ont battu les records. C’est un véritable sursaut et il n’est certainement pas fortuit.

Suite



Bouteflika inspire confiance aux partenaires de l’Algérie

Les élections du 9 avril ont été suivies attentivement à l’étranger. Avec beaucoup de satisfaction, en Europe, aux Etats-Unis, dans le monde arabe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Sitôt les résultats proclamés, vendredi matin, les premiers messages de félicitations au président Bouteflika ont commencé à affluer. 

Cette grande attention ne relève pas de la simple courtoisie protocolaire,

comme ce fut souvent le cas dans les relations entre les Etats.

Depuis que les droits de l’homme et le respect des libertés démocratiques sont devenus un axe essentiel dans les relations internationales, les pays occidentaux, à leur tête l’Union européenne, ne ferment plus les yeux sur les irrégularités des scrutins dans les pays avec lesquels ils ont des relations de partenariat.

Suite 

 

 





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :