Revue de presse du 7 avril 2009

L’ultime manifestation du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à la Coupole du complexe Mohamed Boudiaf en vue de la présidentielle du 9 avril prochain et l’accueil que lui a réservé les 4000 jeunes présents au meeting final, sont les principaux thèmes traités par les médias nationaux de ce mardi, mettant en exergue dans leurs «Une» la déclaration du candidat Bouteflika «Pas d'amnistie sans l'accord du peuple». 

Clôture, hier, de la campagne électorale : Bouteflika devant 4 000 étudiants à la Coupole

«C'est devant une salle acquise et conquise où plus de 4.000 étudiants et étudiantes étaient venus acclamer leur choix, que Bouteflika leur affirmera que l'Algérie dispose de trois atouts majeurs qui sont les cadres, la jeunesse et les femmes pour réaliser le projet de société globale, un projet qui impose votre participation».

Dans son dernier meeting à Alger : Le président-candidat pour une amnistie générale sous conditions.


«La restauration de la paix, la sécurité et la stabilité focalise ses préoccupations, selon Bouteflika qui entend bien aller plus loin pour éliminer les racines du mal, cette tragédie que le pays traîne comme “endémie”». 

Tomber de rideau sur la campagne électorale : Bouteflika propose un référendum pour l'amnistie générale

Bouteflika clôture sa campagne électorale en apothéose : "Je ne veux pas d'un fauteuil vétuste"

«...préféré clore sa campagne avec la jeunesse pour lui livrer un message fort, celui de garder espoir en leur pays. Réconforté par le soutien et l’appui de cette catégorie la plus sensible de la société, le candidat à sa propre succession a développé un discours musclé par lequel il a tenu à interpeller les consciences. «Ne dormez pas sur les victoires passées, l’Algérie attend d’autres victoires ce n’est pas nécessairement par la violence mais par la construction et la technologie»

 

Meeting grandiose de Bouteflika à la Coupole : "Je veux poursuivre l'œuvre de la reconstruction entamée depuis dix ans

«…. a souligné la nécessité de poursuivre et de consolider l’œuvre de construction entamée depuis dix ans « pour en préserver la cohérence, la logique d’ensemble…»

 

La paix comme priorité nationale

«…a réaffirmé, devant un parterre de jeunes venus par milliers assister à son ultime meeting de campagne, sa ferme détermination à parachever la charte pour la réconciliation nationale, seule voie à même de consacrer l’édification du pays…»

 

Le rassemblement de Bouteflika dans la Capitale draine beaucoup de jeunes

Bouteflika s'est excusé auprès des citoyens des régions qu'il n'a pas visitées durant sa campagne électorale : "Je n'ai pas été aussi bien reçu en qualité de président".

  Bouteflika organise un meeting grandiose à Alger : L'avenir des jeunes est en Algérie