Revue de Presse du 14 Avril 2009


Le Président Bouteflika reçoit des appels téléphoniques et des messages de félicitations de Souverains,Chefs d’Etat et de personnalités étrangères

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu, suite à sa réélection à la Présidence de la République, des appels téléphoniques de souverains, de chefs d'Etat et de gouvernement et de personnalités étrangères qui lui ont exprimé leurs félicitations et leurs vœux de réussite, tout en affirmant leur souci de renforcer les relations d'amitié et de coopération avec l'Algérie.




«Je remercie l’Algérie pour l’appui qu’elle apporte à une paix

globale au Moyen-Orient»


Voulant promouvoir «la solution à deux Etats au Proche-Orient» pour laquelle s’est prononcé le président Obama, le sénateur américain George John Mitchell, envoyé spécial du président des Etats-Unis d’Amérique pour le Moyen-Orient, est arrivé hier à Alger, deuxième étape de sa troisième tournée au   Proche-Orient qui comprend les pays du Golfe. A son arrivée à l’aéroport Houari Boumediene où il a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, M. Mitchell a tenu à saluer l’appui apporté par l’Algérie aux efforts visant une «paix globale» dans la région du Moyen-Orient. «Je remercie l’Algérie pour l’appui qu’elle apporte à une paix globale au Moyen-Orient», a déclaré M. Mitchell selon l’APS, ajoutant que «les Etats-Unis se sont engagés à aller vers une paix globale par un règlement pacifique de la question du Moyen-Orient, y compris une solution au conflit israélo-palestinien».


Proclamation officielle des résultats de la présidentielle
Bouteflika président de la République

Le Conseil constitutionnel, par la voix de son président Boualem Bessaih, a proclamé officiellement Abdelaziz Bouteflika président de la République algérienne et rendu tous les chiffres définitifs de l’élection présidentielle du 9 avril dernier.

Ainsi et après examen du contenu des procès-verbaux, le Conseil constitutionnel, assisté de magistrats de la Cour suprême et du Conseil d'Etat, et après vérification des résultats qui y sont portés en se référant aux procès-verbaux du recensement communal des voix et ceux du dépouillement des voix des bureaux de vote, a arrêté les résultats du scrutin à la lumière des corrections nécessaires qui ont porté la modification des résultats définitifs dans certaines wilayas, comme Oum El Bouaghi, El Oued, Alger, Annaba, Constantine, El-Oued, Tipaza ainsi qu’à l’étranger.

التصويت أقوى من المقاطعة  

  التغيير في ظـل الاستمـــرارية خيار

كثر الحديث عن المشاركة القياسية في الانتخابات الرئاسية التي فاز فيها المترشح بوتفليقة بعهدة ثالثة بامتياز. وانصبت التساؤلات عن سر النسبة المرتفعة جدا بصفة

لم تألفها الانتخابات الرئاسية في عهد التعددية من قبل.

وفتح الجدل الواسع عن هذه المشاركة القوية التي قدرت بـ 54,74 في المائة، كسر الناخبون من خلالها عهد الوصاية والأبوة معلنين بلا تردد الاندماج في الصيرورة الوطنية، والتحرر الأبدي من لعبة الحساسيات السياسية التي حاولت فعل المستحيل من أجل إبقائهم أسرى الحسابات الحزبية الضيقة.
ولم يعد يقبل هذا الطرح الذي ولّد اليأس في النفوس، وأعد الأمل في جزائر جديدة قررت الانتفاضة على الانتقالية الدائمة واختيار أقصر المسافات وأكثرها استقامة في اللحاق بركب الأمم بعد سنين الفوضى والعنف والجنون.
ولم يكلف أحد نفسه عناء التفكير والجهد لمعرفة بدقة ما حصل، وكيف جعل الجزائريون من حملات المقاطعة المروجة باستمرار، محطة فاصلة حاسمة من أجل التحرك في الاتجاه النقيض، والانضمام إلى الصوت الذي يناديهم للاقتراع ولو بورقة بيضاء دون ترك الفرصة للمغامرين الذين لم يحلو لهم خروج الجزائر من تداعيات المأساة الوطنية معززة الشأن مرفوعة الهامة، همها الوحيد إقرار مصالحة بين الجميع، عبر ثقافة التآخي والتآزر والتضامن والجدل ''بالتي هي أحسن'' بعيدا عن التطرف والحقد المولد لشرارة الانتقام والفتنة. وهي مرحلة عسيرة اجتازتها البلاد التي لا زالت تحمل أثار الجرح العميق.

 


[Aps 14/4/09]  ALGER - Le président du Conseil constitutionnel, Boualem Bessaih, a proclamé lundi soir les résultats officiels et définitifs de l'élection présidentielle du 9 avril 2009. Le Conseil constitutionnel a rendu public à cet effet le communiqué suivant:
"A l'issue de la clôture officielle du scrutin du 9 avril 2009, le Conseil constitutionnel a été rendu destinataire de l'ensemble des procès-verbaux centralisant les résultats élaborés par les commissions électorales de wilaya et la commission électorale chargée du vote des citoyens algériens résidents à l'étranger ainsi que des documents électoraux en rapport avec la scrutin.

Après examen du contenu de ces procès-verbaux, le Conseil constitutionnel, assisté de magistrats de la Cour suprême et du Conseil d'Etat, et après vérification, par des moyens informatiques, des résultats qui y sont portés en se référant aux procès-verbaux du recensement communal des voix et ceux du dépouillement des voix des bureaux de vote, a arrêté les résultats du scrutin à la lumière des corrections nécessaires qui ont induit la modification des résultats définitifs dans certaines wilayas, notamment à Laghouat, Oum El Bouaghi, Alger, Annaba, Constantine, M'Sila, Bordj Bou Arreridj, El-Oued, Tipaza et l'émigration. Ces modifications de résultats se sont répercutées sur le nombre des voix obtenues par la majorité des candidats.

 


LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL VALIDE LES RÉSULTATS
Bouteflika officiellement élu Président

L’institution présidée par Boualem Bessaieh a validé l’élection de Abdelaziz Bouteflika en tant que président de la République en lui accordant 396.873 voix de plus.

Le Conseil constitutionnel vient de confirmer l’élection de Abdelaziz Bouteflika à la magistrature suprême du pays. L’institution présidée par Boualem Bessaieh a validé les résultats de l’élection présidentielle de jeudi dernier. Le Conseil constitutionnel a, ainsi, proclamé les résultats officiels et définitifs de ce scrutin. Cette institution a souligné, dans son communiqué final publié par l’APS, avoir rectifié les erreurs matérielles et introduit quelques modifications nécessaires. C’est ainsi qu’elle justifie les modifications apportées aux résultats du scrutin du 9 avril.
Ces modifications concernent les suffrages obtenus par chaque candidat. Le président réélu, Abdelaziz Bouteflika, passe de 12.911.705 voix (chiffre annoncé par le ministre de l’Intérieur), à 13.019.787 voix, soit 396.873 voix de plus. La candidate du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a vu son résultat «gonfler» de 45.374 voix. Elle est accréditée de 649.632 contre 604.258 voix.

Contrairement à ces deux candidats, le Conseil constitutionnel a revu à la baisse les résultats obtenus par le candidat du FNA, Moussa Touati.

Ce dernier qui affirmait avoir réalisé un meilleur score que celui rendu public par le ministre Noureddine Yazid Zerhouni, vient d’apprendre qu’on a lui rajouté, par erreur de calcul, 36.159 voix. Après les modifications apportées, il n’a obtenu que 294.411 voix au lieu de 330.570. Le candidat islamiste du parti El Islah, Djahid Younsi, a eu droit à 208.549 voix, soit 31.875 voix supplémentaires. Le Conseil constitutionnel a rectifié aussi le tir au niveau du classement des candidats. Mohand Oussaïd Belaïd qui a clôturé le tableau, selon le classement annoncé au lendemain de l’élection, a grimpé à la cinquième place avec 133.315 voix en renvoyant son concurrent Ali Fawzi Rebaine du AHD 54 à la dernière place.

Ce dernier a perdu 8570 voix. Il n’a obtenu finalement que 124.559 voix contre 133.129 voix. Concernant le nombre de bulletins nuls, le Conseil constitutionnel en a recensé 925.771, alors que ce chiffre était de 1.042.727. Le nombre de suffrages exprimés passe par ricochet de 14.378.578 à 14.430.253.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :