Revue de presse du 5 avril 2009

L’accueil chaleureux réservé au candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à Annaba et El Tarf et le début de vote de la communauté nationale établie à l’étranger, constituent l'essentiel des thèmes développés dimanche, par la presse nationale.

 

Bain de foule pour le candidat Bouteflika à Annaba et El Tarf :"Si Abdelaziz notre président"

«La ville de Hassan El Annabi, le chantre du malouf, du complexe sidérurgique, du complexe touristique de Séraïdi, d'El Mordjan, de la zone humide, de Chétaïbi, a uni ses voix et résonné avec les «Marhaban Bil Aziz. l'artisan de la paix et de la réconciliation nationale. Annaba votera Abdelaziz Bouteflika, le révolutionnaire».

Présidentielle 2009 : Début du vote à l'étranger : Grande affluence

«...Les présidents de certains centres font part d’une «importante et incessante affluence …».

Les Algériens établis à l’étranger affluent en nombre vers les bureaux de vote.

“... l’affluence a été qualifiée au premier jour du vote d’«importante», évoluant «au même rythme, sinon plus, que lors de la présidentielle de 2004».

Il a bravé le terrorisme, drainé des foules, s'est réconcilié avec la Kabylie et montré des ressources physiques insoupçonnées : La bataille gagnée de Bouteflika.

«En attendant les résultats du scrutin de jeudi, Abdelaziz Bouteflika a d’ores et déjà marqué des points, loin d’être négligeables au décompte final».

 

Le MAE estime que la participation est encourageante : Début de vote des Algériens à l'étranger

« Depuis l’ouverture des bureaux à 8h heure locale, le flux de votants était important et incessant, mais bien canalisé, de l’entrée du centre de vote jusqu’à l’urne transparente, par les nombreux agents mobilisés à cette occasion par les services consulaires ».

 

Il a été, hier, l'hôte de la ville de Annaba : Bouteflika s'offre un grandiose bain de foule.

«...malgré la pluie battante qui s’abattait, hier matin, sur Annaba, beaucoup de citoyens, ont tenu à exprimer leurs soutiens au candidat Bouteflika...»

 

Au 17e jour de la campagne : Les citoyens à Annaba et El Tarf soutiennent Bouteflika pour un troisième mandat.

  Les habitants d'Annaba et d'El Tarf accueillent chaleureusement Bouteflika : Nous ne changeons pas Bouteflika.

 Ennahar El Jadid

A consacré dans son édition de ce Dimanche, un article relatif aux habitudes du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika. Nous reproduisons ci-dessous quelques paragraphes.

«Abdelaziz est né le 2 mars 1937 à Oujda fils d’Ahmed et de Ghezlaoui Mansouria. Il poursuivit ses études à l’école Sidi Ziane puis dans l’école El Hassinia. Son enrôlement dans les rangs de l’Armée de libération nationale à l‘âge de 19 ans, a valu à « Abdelkader El Mali » deux missions durant les années 1957 et 1958 avant d’être nommé responsable de la wilaya V».

«Les vêtements de Bouteflika sont cousus chez « le couturier des président » sis à la Casbah d’Alger. Chez le même couturier qui a cousus les costumes de feu Houari Boumediène, du président Ahmed Ben Bella et bien d’autres présidents»

«Bouteflika porte une montre de marque Oméga et dispose d’un téléphone portable avec un abonnement chez l’opérateur Mobilis. Un choix émanant de son désire d’encourager tout produit algérien».


«Le candidat apprécie les plats traditionnels notamment, les mets de la ville de Tlemcen particulièrement la Maakouda»

«Bouteflika attache une importance particulière à l’ambiance familiale qu’il préserve depuis son enfance et considère sa mère comme un exemple idéal de la vie». «Il aime écouter la musique chaabi authentique notamment, les chansons de Guerrouabi et Seloua»

Presse internationale.

Le Parisien : Les Algériens de France plébiscitent Bouteflika

«Au consulat de Bobigny où votent les habitants de Seine-Saint-Denis, il faut faire une longue queue devant les dix bureaux de vote. La plupart des inscrits ne cachent pas leur préférence pour le président sortant :

Abdelaziz Bouteflika».

Journal Du Dimanche : Présidentielle en Algérie: les Algériens de France ont commencé à voter

«Voter, c'est ma façon de montrer que je suis toujours Algérien»: comme Nabil Zaabat, habitant de l'Ain, venu

à Lyon pour participer à l'élection présidentielle algérienne, des milliers d'Algériens de France ont commencé

à voter samedi de façon anticipée.

«Ils ont six jours pour déposer leur bulletin dans l'urne, jusqu'au jeudi 9 avril, jour du scrutin en Algérie. Le dépouillement aura lieu jeudi soir, en France comme en Algérie, et les résultats sont attendus vendredi».

 

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/349/1/