Revue de presse du 1er Avril

Image

« Nous ne sommes pas inféodés à l’internationale terroriste », « Paix, développement et dignité : les trois vœux de Bouteflika », sont les principaux titres de «Une » des médias nationaux de ce mercredi.

 

Bouteflika à Tébessa et Oum El Bouaghi : Hommage aux forces de l'ANP et de la sécurité

«M. Bouteflika a rendu un hommage, au nom du peuple et de l’assistance, aux forces de l’ANP et de la sécurité, soulignant qu’à la faveur de la réconciliation nationale, le développement social et économique du pays sera « davantage boosté ». 

Bouteflika à Tébessa et Oum El Bouaghi :"L'ANP, les services de sécurité et le peuple feront face aux terroristes"

«…. Aucune force au monde ne peut empêcher le peuple algérien de vivre en paix et dans la prospérité…»

Bouteflika à Tébessa :"Nous ne sommes pas inféodés à l'internationale terroriste"

«….s’appuyant sur la personnalité de Larbi Tébessi, qui était un exemple de combattant et uléma, il dira : “C’est ça l’Islam. L’islam de Larbi Tébessi”, dit-il tout en rejetant ses autres formes extrémistes. “Nous ne sommes pas inféodés à l’internationale terroriste”, a-t-il clamé. Et de s’en éloigner davantage en estimant que la priorité est le règlement de nos problèmes. “Nous devons défendre notre maison avec celle du voisin”, a-t-il souligné. Et de rendre encore une fois hommage à l’ANP qui mérite “salut et respect” »

Paix, développement et dignité : Les trois vœux de Bouteflika

« Le candidat est allé droit au but « j’ai trois vœux à réaliser, approfondir la réconciliation nationale, reconstruire l’économie du pays et rétablir la dignité de l’Algérie à l’étranger ».

 

Abdelaziz Bouteflika à Tébessa et Oum El Bouaghi : Rien ne nous rattache à l'internationale terroriste

« …..cheikh Larbi Tebessi qui, «incarne le véritable islam, celui de l’ouverture et de la tolérance». «Par contre, nous ne voulons pas de l’islam qui nous rattacherait à une internationale terroriste avec laquelle nous n’avons rien à voir». Bouteflika veut à tout prix, en approfondissant la réconciliation nationale, aboutir à une paix totale quelles que soient les embûches sur le chemin ».

 

Bouteflika à partir de Tébessa et Oum El Bouaghi : L'Algérie n'est pas adhérente à l'internationale terroriste

   Bouteflika de Tébessa : Celui qui nous respecte, on le respecte et celui qui nous accueille on l'accueille
 

Bouteflika : «je n’aime pas voir l’algérien opprimé»
«Nul ne peut assujettir l’Algérie et nul ne peut priver l’algérien de vivre dignement».

 

«Bouteflika nie une quelconque ramification international au terrorisme en Algérie déclarant «nous ne sommes pas inféodés à l’internationale terroriste».