Parachevement des programmes lances

Publié le par Alliance ANR - UDR

Au septième jour de la campagne électorale, les partis de l’Alliance et les personnalités politiques poursuivent leurs meetings populaires, dans différentes villes du pays, en faveur du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika. Les résultats probants des deux mandats et l’engagement de la continuité du développement constituent la pierre angulaire de leurs interventions.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, Abdelmalek Sellal, directeur de campagne du candidat indépendant à l'élection présidentielle du 9 avril, Abdelaziz Bouteflika, a souligné que le programme de ce dernier était basé sur «la continuité» en matière économique et de développement humain, sur «l'approfondissement de ce qui a été fait» et la «poursuite de la reconstruction nationale pour une Algérie forte et prospère».

Le programme réfléchi est «clair, net et précis et des experts nationaux

compétents ont été sollicités» a précisé M. Sellal.

Pour redynamiser la croissance économique qui va toucher les secteurs hors-hydrocarbures à travers la mise en projet de 200 000 PME, 150 milliards de dollars sont prévus pour les cinq prochaines années. Ceci, dira M.Sellal, est « une continuité aux objectifs atteints durant les cinq dernières années, notamment en ce qui concerne la construction d'un million de logements, la création de deux millions d'emplois, la baisse du taux de chômage de 26 à 11% et la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement

(OMD) fixés par l'ONU pour 2015 ».

En matière économique, le directeur de campagne du candidat Bouteflika a indiqué que les investissements étrangers étaient les bienvenus mais qu'il y aura, dans l'avenir, «un meilleur contrôle» et une «remise en ordre» afin que «l’économie n'aie pas à pâtir de ces investissements

mais qu'ils soient créateur de richesse et d'emplois».

Les réalisations menées dans le secteur de l'éducation, ces dix dernières années, ont permis selon M. Sellal de dépasser ce qui a été fait depuis l'indépendance.

Toutefois, l'objectif est d'atteindre le chiffre de deux millions d'étudiants en 2015.

«Les réformes et les investissements dans ce domaine se poursuivront», dira M. Sellal, tout en indiquant que «contrairement à ce qui est dit, l'école n'est pas sinistrée», en voulant pour preuves les résultats du baccalauréat, ces dernières années, sans recours au rachat et la réussite d'étudiants algériens dans les grandes écoles et universités étrangères.

Le président du mouvement de la société pour la paix (MSP), M.Bouguerra Soltani, a, à partir de Djelfa où il animait un meeting au profit du candidat indépendant M. Abdelaziz Bouteflika, exhorté la population de cette wilaya à bien méditer le choix de la personne la plus compétente et la plus digne du poste de premier magistrat.

Le premier responsable du MSP a, en appelant les djelfaouis à opter pour M. Bouteflika, souligné que ce choix signifie « la poursuite du processus de développement ». 

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a appelé depuis Ghardaïa où il a animé dans le cadre de la campagne électorale, en faveur du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika, les citoyens à participer fortement au vote le 9 avril prochain pour « conforter la position de l'Algérie

tant à l'intérieur qu'à l'extérieur ».

Le choix « réfléchi » de l'UGTA de soutenir la candidature de Bouteflika, est « dicté par les résultats enregistrés durant la décennie écoulée ». « Nous étions au bord du précipice. Et, grâce au président Bouteflika, nous avons remonté la pente et sauvé l'Algérie » a souligné le SG de l’UGTA.

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/242/86/

Publié dans Campagne Eléctorale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article