Revue de presse du 23 mars 2009

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le déplacement du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à Bordj Bou-Arréridj et Sétif et le thème du sport réservé à cette quatrième journée de la campagne électorale de la présidentielle d’avril prochain font, lundi, la Une de la presse écrite nationale.Dans des articles illustrés  de photos de l’accueil réservé à M .Bouteflika, les quotidiens rapportent que le « sport est une priorité nationale ».  

 

Bou-Arréridj, pour accueillir le candidat Bouteflika : Le foot, l’entreprise et... Aïn El Fouara


“…des émotions immenses ressenties par les milliers d’habitants venus acclamer le candidat Abdelaziz Bouteflika et le tonnerre d’applaudissements à sa descente du véhicule indique l’attachement des Sétifiens à leur invité et ce, pour de nombreuse raisons. Le retour de la paix, la consolidation de la sécurité, le bond de progrès et de modernité qu’a connu la wilaya, notamment avec l’engagement de ses secteurs publics et privés dans le renouveau… »



D’anciennes gloires du football s’affichent à Sétif

« La campagne de Bouteflika à Sétif a été une halte de nostalgie surtout qu’elle est placée sous le signe du sport. Le candidat avait occupé le poste de ministre de la Jeunesse et des Sports de 1962 à 1963. Juste après cette période où les sportifs participaient, à leur façon, au combat libérateur. Evidemment, il s’agit de l’équipe du FLN qui porta la voix de l’Algérie à travers ses prestations ».

Bouteflika à Sétif et Bordj Bou Arréridj /«Le football n’est pas un fonds de commerce»


Abordant la problématique du sport en Algérie, il a souligné que «la pratique du sport  est une priorité nationale que nous devons prendre ensemble en engageant le mouvement sportif national».
 


Qualifié de sinistré et de fonds de commerce

Le sport comme priorité nationale pour le candidat Bouteflika
S’adressant aux sportifs, il dira : «Vous avez la capacité de l’innovation et de l’initiative», en leur demandant de faire des propositions. «Nous devons nous intéresser à l’équipe nationale, aux sportifs abandonnés et à l’encadrement noyauté par la corruption et les passe-droits



BOUTEFLIKA À SÉTIF ET BORDJ BOU ARRÉRIDJ
«Le sport sera une priorité nationale»

Il plaidera pour la résurrection de disciplines qui peuvent donner une occupation aux jeunes, un sens à leur vie. «Le sport sera une priorité nationale»,

 

Bouteflika admet que notre sport connaît la corruption et la marchandisation 

Commenter cet article