Il a annoncé que six projets seront lancés symboliquement lors du sommet de Paris

Publié le par Alliance ANR - UDR


Il a annoncé que six projets seront lancés symboliquement lors du sommet de Paris

Bouteflika reconnaît l’opacité dans le financement des projets
de l’Union pour la Méditerranée

Le président Abdelaziz Bouteflika a précisé hier que les difficultés auxquelles sera confrontée l’Union pour la Méditerranée «auront trait, en premier lieu, à l’aspect du financement des projets », et il a reconnu le manque de visibilité concernant « la solution définitive » pour le financement
du partenariat euro-méditerranéen, qui a constitué une partie des réserves de l’Algérie vis-à-vis du projet méditerranéen.

Le président Bouteflika a déclaré dans un entretien accordé à l’APS que le partenariat euro-méditerranéen « s’est heurté depuis le début à une donnée liée au nombre de pays qui constituent l’union »,
et de se demander : « comment peut-on réunir 44 volontés autour
de la réalisation d’un projet concret ».

Il a aussi admis que la réalisation de l’objectif « semble difficile
à atteindre, sans déterminer les projets ».

Le président a aussi déclaré que l’Algérie accorde une grande importance à la coopération dans le domaine de l’énergie, précisant qu’elle a entamé « de grands projets structurés en direction de l’Europe, afin de contribuer à la naissance d’un marché euro-méditerranéen basé sur la garantie des approvisionnements
et de la demande ».

Il a, en revanche, insisté sur la nécessité de passer
la phase de pure coopération commerciale
à l’établissement de conventions-cadres, à même
de réaliser un partenariat équilibré au profit
des économistes des deux rives.

Sur un autre plan, il a révélé que la commission de l’union a fixé six projets qui seront lancés à titre symbolique, lors du sommet de Paris.

Ces projets sont liés aux voies maritimes, à la dépollution de la Méditerranée, à la protection civile et au plan méditerranéen
pour l’utilisation de l’énergie solaire, en plus de l’université
euro-méditerranéenne et l’agence de développement des petites
et moyennes industries.

 

 


14-07-2008
Par M. Cherak/ Traduit par F.L
Source : http://www.elkhabar.com

Commenter cet article