Bouteflika pense que les relations avec la France se sont renforcées depuis plus d’un an

Publié le par Alliance ANR - UDR

Sarkozy appelle l’Algérie
et le Maroc à dépasser leurs différends


Le président français Nicolas Sarkozy a appelé l’Algérie et le Maroc implicitement à régler leur vieux différend.

Cela alors que le président Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations à son homologue français à l’occasion de l’anniversaire de la victoire de la révolution française, et il a déclaré que les relations bilatérales ont connu sous l’ère Sarkozy « une dynamique de rapprochement remarquable ».

Sarkozy a fait allusion, hier dans un discours à l’occasion du sommet de la création de l’Union pour la Méditerranée, à de nombreux pays que des conflits opposent, parmi eux l’Algérie et le Maroc. Il a appelé les dirigeants de ces pays à se réconcilier et il a indiqué précisément : « Le monde entier vous regarde. Il regarde du côté de la Turquie et de la Grèce, du côté de l’Algérie et du Maroc, de la Palestine et d’Israël, et regarde dans la direction de la Croatie et de toute l’Europe. Le monde se demande si cette génération de responsables politiques est au niveau de la paix ».
Sarkozy a appelé les pays séparés par des conflits à « dépasser les différends et les divisions afin de concevoir des outils de paix au profit de notre bassin commun, la mer Méditerranée ».
L’appel français à la réconciliation entre l’Algérie et le Maroc est le premier du genre depuis que Sarkozy a pris la tête de la présidence en France au mois de mai 2007. Aucun responsable du Palais de l’Elysée n’avait pris l’initiative d’interférer entre les deux pays afin de les rapprocher.



14-07-2008
Par H. Yes/ Traduit par F.L


Source : http://www.elkhabar.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article