Algérie 0 - Angleterre 0 Les Verts séduisent

Publié le par Alliance ANR - UDR

18-06-2010

26-05-2010 16-00-58


ImageLa rencontre qui a opposé l'Angleterre à l'Algérie était capitale dans la lutte pour la qualification au deuxième tour. Les Anglais ont tenté de faire oublier leur prestation décevante lors de leur premier match face à la sélection des Etats-Unis, à l'issue duquel ils n'ont récolté qu'un point. 

Alors que les Algériens essaieront, pour leur part, de rattraper leur défaite face à la Slovénie et d'éviter une autre déconvenue qui mettrait fin à tout espoir de qualification au tour suivant.  Les camarades de Rooney qui avaient laissé échapper deux points précieux pour leur entrée en matière, semblaient en panne de solutions offensives, notamment en première mi-temps, et ce furent au contraire les Verts qui se sont montrés sous un meilleur jour que lors de leur première rencontre.

Le combat fut acharné au milieu de terrain entre le capitaine anglais, Steven Gerrard, et le moteur du collectif algérien, Karim Ziani, qui s'est illustré en aidant ses coéquipiers à créer le surplus, donnant ainsi un ascendant certain dans la monopolisation du ballon. Ce furent les Anglais qui lancèrent la première hostilité par l'entremise de Gerrard qui tente sa chance mais trouve M'bolhi à la parade. L'Angleterre cherche à mettre son empreinte sur le match.

Les Algériens rétorquent par Matmour qui déborde sur son aile mais son centre ne trouve pas preneur. Durant ce première quart d'heure, c'est l'Algérie qui montre un visage séduisant. Elle se montre valeureuse et presse bien son adversaire incapable de s'approcher de ses buts. Les minutes s'égrènent et les Verts ne veulent rien lâcher. Ils jouent mieux que leurs adversaires du jour mais la chance ne semble pas leur sourire. La pause arrive, l'Algérie domine mais ne marque pas alors que l'Angleterre n'y arrive pas. La seconde mi-temps reprend avec des chants en chœur.

L'ambiance est excellente. A la 50', le mur repousse un coup franc de Yebda. Les Verts réussissent une prestation de premier ordre et même s'ils n'arrivent pas à matérialiser leur suprématie au tableau d'affichage, ils ont tout de même réussi leur pari séduction car les camarades de M'bolhi jouent vraiment bien et méritent nettement mieux. Le dernier quart d’heure de jeu fut aussi palpitant et les remplaçants incorporés ont aussi montré qu'ils valaient beaucoup mieux que le banc. Les Verts ont beau essayé «de prendre à défaut la muraille anglaise sans succès.

C'est ainsi que cette rencontre s'achève sur ce score de parité vierge tout à l'honneur de l'Algérie. Enfin, notons que le groupe C reste ouvert. Toutes les équipes restent encore en course pour les huitièmes de finale et il faudra d'ores et déjà faire une croix sur la date du 23 juin qui sera décisive avec des alléchants Slovénie - Angleterre et Algérie - USA.

Un grand bravo à la sélection nationale qui a fait preuve de courage et d'application. Dommage, il lui manquait ce petit quelque chose qui fait la différence. Encore une fois, bravo les gars !
En ce match ô combien élogieux pour les Verts, Nadir Belhadj souffle sa 28e bougie alors que Fabio Capello fête ses 64 ans.

 

Par Hamdi M.

 

Source : http://www.letempsdz.com//content/view/39975/33/


Publié dans Football

Commenter cet article