Marches non autorisées : La DGSN interdit l’usage par les URS des moyens conventionnelsLa direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a organisé, hier, au profit des représentants des m

Publié le par Alliance ANR - UDR

17-02-2011 02-32-18

actualite2-9573-.jpg

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a organisé, hier, au profit des représentants des médias nationaux une visite guidée des différentes unités républicaines et de sécurité (URS). Au programme, la visite des différentes structures de la 17e unité des URS de Boudouaou (Boumerdès), et des 8e et 9e Groupement régional des URS, respectivement de Kouba et de Bachdjarah. Cette initiative intervient suite aux mauvaises interprétations de certains citoyens à propos de l’image des URS, mais surtout concernant leurs missions.

 

Pour le commissaire divisionnaire, Djamel Morsli, représentant de la direction des URS à la DGSN, les unités républicaines sont autonomes et assurent des missions au niveau de l’ensemble du territoire national, mais cela n’empêche pas que l’organigramme des URS est en cours de révision pour une meilleure prise en charge de la formation des effectifs composant les unités qui reçoivent continuellement des formations juridiques, psychotechniques, physiques et techniques.

 

A l’issue de la présentation des différents moyens utilisés par les URS sur le terrain et des exhibitions physiques effectuées par des élèves stagiaires, le commandant du 8e Groupement régional des URS, le commissaire principal Abdelkader Mehdaoui détaillera les missions principales de cette partie intégrante du corps de la police en insistant sur le rôle préventif de ses éléments qui assurent également l’ordre public, encadrent les supporters dans les stades, sécurisent et protègent les infrastructures et les entreprises publiques prestataires de service, les représentations diplomatiques accréditées en Algérie, renforcent les autres sections de l’ordre public, effectuent des patrouilles pédestres pour protéger le citoyen et ses biens.    

 

Interrogé sur les étudiants violentés lors du sit-in observé devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le commissaire principal, Djillali Boudalia, responsable de la communication à la DGSN affirmera que suite aux informations faisant état des brutalités qui auraient été commises sur de deux étudiants, « le DGSN a instruit, sur-le-champ, l’ouverture d’une enquête par la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger et que toute la lumière sera faite à ce sujet. En cas de faits avérés, les auteurs seront sévèrement punis », a-t-il précisé.  

 

Sujet d’actualité, à savoir les marches non autorisées, Djillali Boudalia dira que le général- major, Abdelghani Hamel, DGSN, avait donné des instructions bien précises interdisant aux unités républicaines tout usage de moyens conventionnels; comme les bâtons et les bombes lacrymogènes, par contre le dispositif humain constitué de 13 unités, soit moins de 1.200 hommes, a été renforcé pour « mieux encadrer les manifestants ». « Dieu merci, aucun blessé n’a été enregistré et nos éléments ont accompli leur mission dans le respect de la loi et des droits de l’homme », a-t-il poursuivi.  

 

 

Evoquant les projets de sa direction, le haut gradé indiquera que deux autres groupements régionaux, à Tamanrasset et Béchar, seront très prochainement opérationnels ainsi que l’étude d’un projet pour la réalisation d’un centre cynophile dans la wilaya de Ain Témouchent. Dorénavant pour faire partie des effectifs des URS les postulants doivent au moins avoir « le niveau de 3e année secondaire » dira le commissaire divisionnaire qui précisera que 75% des effectifs sont des universitaires alors que le reste a un niveau de secondaire.

 

 

Dans un autre registre, celui de la violence dans les stades, le représentant de la direction des URS soulignera que c’est un phénomène qui prend énormément d’ampleur « afin de freiner un tant soit peu cet élan, les autorités  ont engagé une réflexion globale qui comprend une étude sécuritaire, l’état des infrastructures sportives mais aussi la méthode des stadiers qui a apporté des résultats satisfaisants dans d’autres pays », ajoutera-t-il.

 

Mohamed Mendaci  

 

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/9573


Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article