L'Egypte sanctionnée par la FIFA

Publié le par Alliance ANR - UDR

L'Egypte a été sanctionnée mardi par la Fifa qui   lui a interdit de disputer "à moins de 100 km du Caire" ses deux premiers matches de qualification du Mondial-2014 après les débordements lors du match décisif contre l'Algérie le 12 novembre 2009, a indiqué la Fédération internationale.  

  "La Commission de discipline a décidé d'infliger à la Fédération Égyptienne de Football une interdiction d'organiser les deux premiers matches à domicile de l'équipe représentative "A" dans un stade situé à moins de 100 km du Caire" lors des qualifications du Mondial-2014, annonce un communiqué de la Fifa qui précise que cette sanction est assortie d'une amende de 100.000 francs suisses (environ 71.000 euros). 

  La Fifa estime que "la Fédération Égyptienne n'a pas pris toutes les mesures de sécurité nécessaires pour assurer la sécurité de la délégation algérienne ainsi que la sécurité et l'ordre dans le stade international du Caire" lors du dernier match de qualification pour le Mondial-2010 entre les deux pays.

  A cette occasion, rappelle l'instance disciplinaire, le pays hôte n'avait pu "empêcher l'attaque du bus algérien sur le chemin de l'aéroport à l'hôtel, lors de laquelle quatre membres de la délégation adverse, dont trois joueurs, avaient été blessés".

  Deux jours plus tard, le match s'était disputé dans un climat houleux, l'Egypte remportant finalement à la dernière minute le droit de disputer quatre   jours plus tard un match de barrage au Soudan.    

Celui-ci, remporté par l'Algérie qui avait ainsi décroché sa qualification pour le Mondial en Afrique du Sud, avait eu lieu à Khartoum, protégé par un  important dispositif militaire.   

  En revanche, la Fifa a estimé qu'elle n'avait pas assez d'éléments pour ouvrir une enquête sur le déroulement du match de barrage à Khartoum et a   décidé de "clore le dossier".

Publié dans Football

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article