Caillassage du bus algérien : La FIFA inflige à l'Egypte une sanction de deux matches à jouer hors du Caire

Publié le par Alliance ANR - UDR

bus_513584040.jpg

La FIFA a infligé hier à l'Egypte une interdiction d'organiser les deux premiers matches de qualification de son équipe nationale de football au Mondial-2014 à "moins de 100 km" du Caire et à s'acquitter d'une amende de 100.000 francs suisses (71.000 euros), après l'attaque dont a fait  l'objet la sélection algérienne au Caire le 14 novembre 2009. 

"La commission de discipline de la FIFA, présidée par Marcel Mathier,  a décidé mardi à Zurich d'infliger à la fédération égyptienne de football une  interdiction d'organiser les deux premiers matches à domicile de l'équipe représentative  'A' d'Egypte dans le cadre de la compétition préliminaire de la Coupe du monde  de la FIFA, Brésil 2014, dans un stade situé à moins de 100 kilomètres du Caire", a annoncé l'instance mondiale dans un communiqué. 

       
La Fédération égyptienne devra, en outre, payer une amende de 100.000  francs suisses, ajoute le texte. La commission de discipline de la FIFA a pris cette décision après avoir  déterminé que "la Fédération égyptienne de football n'avait pas pris toutes  les mesures de sécurité nécessaires pour assurer la sécurité de la délégation  algérienne ainsi que la sécurité et l'ordre dans le stade international du Caire  lors du match de qualification pour la Coupe du monde 2010 disputé entre l'Egypte  et l'Algérie le 14 novembre 2009".         


La commission de discipline de la FIFA a "pris note en particulier du  fait que la Fédération égyptienne n'avait pas pris les mesures nécessaires  pour empêcher l'attaque du bus de la délégation algérienne sur le chemin de  l'aéroport à l'hôtel le 12 novembre 2009 lors de laquelle les vitres du bus  ont été brisées et quatre membres de la délégation algérienne, dont trois joueurs,  ont été blessés".         
La commission a "également pris note du fait que la sécurité et l'ordre n'avaient pas été garantis dans le stade, puisqu'un nombre excessif de spectateurs s'étaient vu accorder l'accès au stade et que les entrées et les escaliers étaient  obstrués".        

 
De plus, à la fin du match, "le bus de la délégation algérienne avait  été retenu pendant plus de 45 minutes".   

     
Concernant le match de barrage disputé entre l'Algérie et l'Egypte au  Soudan le 18 novembre 2009, la commission de discipline de la FIFA a déterminé  que "les conditions pour l'ouverture d'une procédure disciplinaire n'avaient pas été remplies et a donc décidé de clore le dossier".        

Trois joueurs algériens, Khaled Lemmouchia, Rafik Halliche et Rafik  Saifi, avaient été blessés suite à cette agression, rappelle-t-on.        

 

Le caillassage du bus des Verts avait alors constitué un véritable choc  qui a bouleversé les joueurs de l'équipe algérienne, à deux jours de l'important match contre l'Egypte.  

      
L'Algérie avait arraché son billet qualificatif au Mondial sud-africain  à l'issue de sa victoire (1-0) face à l'Egypte lors du match de barrage joué à Oumdurman (Soudan).

 

http://www.elmoudjahid.com/accueil/sport/58610.html

 

Publié dans Football

Commenter cet article