M. Bouchouareb fait le point

Publié le par Alliance ANR - UDR

«Durant ces 19 jours de campagne électorale, notre candidat a visité 31 wilayas rassemblant au total plus de 1, 6 million de personnes. Ces citoyens qui étaient très nombreux à venir acclamer M. Bouteflika notamment, à Batna, Tizi-Ouzou et Annaba où sous une pluie battante, la population de cette ville est sortie l’accueillir sans pour autant être contrainte ou forcée à le faire», estime Abdesslam Bouchouareb, Directeur de la communication du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika.

Intervenant sur les ondes de la Chaine III, il a souligné que le travail accompli par le candidat en personne est secondé par celui de ses représentants et partisans, qui à eux seuls, ont animé plus de 442 meetings ou activités de proximités soit, une moyenne de 24 manifestations par jour. «Ceci a permis d’assembler 1,2 million de personnes soit 15% du lectorat», dira M. Bouchouareb.

Le travail effectué a concerné l’ensemble du territoire national où des citoyens ont ouvert des permanences en guise de soutien au candidat Bouteflika. Ainsi « 8000 permanences ont été ouvertes par des citoyens » dira M .Bouchouareb tout en précisant que «87 % de la classe politique soutient le candidat Bouteflika».Le directeur de la communication dira en substance qu'il est «difficile de contenir une équipe qui a beaucoup de supporteurs».

Lors de cette table ronde, le Directeur de la communication du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika est revenu sur les acquis de ces dix dernières années «des faits avérés» qui ont permis de gérer la crise mondiale et mettre à l’abri le pays de ses retombées.

«Face à la crise on ne s’est pas contenté de parler mais on a procédé à une gestion active et très fine au moment ou certains appelé à axer sur l’investissement. Aujourd’hui le remboursement de la dette extérieur et interne a non seulement mis à l’abri le pays mais il a permis de constituer une réserve.

Ceci, en plus des réformes qui ont touché l’administration et les structures économiques est c’est plus favorable et plus judicieux» a expliqué M.Bouchouareb tout en en mettant en exergue le dernier rapport de l’OCDE et de la Banque mondiale ces deux entités économiques qui affirment que l’Algérie a atteint un taux de croissance de 2,5 % en 2008 et qu’il sera de 3 % pour l’année 2009.

Abordant l’aspect économique du programme du candidat Bouteflika, M.Bouchouareb a entériné les choix de réforme adopté rappelant qu’au jour d’aujourd’hui 17 000 entreprises qui exercent sur le marché extérieur l’Etat, ne dispose d’aucune visibilité sur leur activité ce qui permet aux réformes des textes engagées

d’assurer un plus de transparence ».

Le Directeur de la communication du candidat Bouteflika a, tout en affirmant encore une fois de la véracité des taux de baisses du chômage et d’occupation des logements, mentionné que «notre pays a besoin de mettre le consensus politique le plus fort et renforcer ce qui a été fait et conduire les réformes vers les atouts les plus compétitifs de ce pays». 

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/373/86/

Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article