A Annaba et El-Tarf, la foule a scandé

Publié le par Alliance ANR - UDR

« Bouteflika, notre Président »

« Bouteflika, notre Président », « Bouteflika, l’espoir partagé», « Bienvenue au moudjahid, l’artisan de la paix et de la réconciliation nationale », autant de slogans scandés par une foule, sortie en masse à Annaba et El-Tarf, accueillir le candidat indépendant qui a amorcé, en ce samedi, la dernière ligne

droite de sa campagne électorale.

Abdelaziz Bouteflika a, en effet, opté, une fois de plus, pour l'activité de proximité en allant à la rencontre des citoyens dans cette région de l’extrême est du pays.
En dépit de la pluie incessante qui tombait en ce jour, les citoyens sont sortis en masse

accueillir leur candidat préféré.

En entamant sa visite par la coquette ville de « Bône », Bouteflika s’est offert un bain de foule au centre-ville où des milliers de citoyens ont afflué de toutes parts pour converger vers le Cours de la Révolution. Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, ils ont tous patienté, dès les premières heures de la matinée, attendant l’arrivée de Abdelaziz Bouteflika.

La ville d'Annaba s’est parée, pour la circonstance, de ses plus belles couleurs,

pour être au rendez-vous de l’événement.

Bouteflika, qui a arpenté le principal boulevard de la ville, n’a pas manqué de saluer, sur son passage, la foule nombreuse, tout en s’arrêtant, de temps à autre, pour discuter avec les uns et serrer la main au autres.

Les jeunes qui étaient présents en force parmi la foule, ont pu créer une ambiance exceptionnelle sous la pluie. 

Les supporters de l’équipe locale de football, l’USM Annaba, se sont mis de la partie, et ont tenu à marquer leur présence en scandant des slogans favorables à la candidature de Bouteflika.

Les mégaphones qui diffusaient des chansons à la gloire du candidat Abdelaziz Bouteflika,  au milieu des troupes folkloriques et de la zorna, ont égayé l’atmosphère, le tout agrémenté de salves de baroud, créant, ainsi, une véritable ambiance de fête.

Dans la wilaya d’El-Tarf, c’était pratiquement, à quelques détails de près, le même décor. Le centre-ville s’est transformé, en cette journée exceptionnelle, en une arène de fête, offrant les mêmes scènes de joie et liesse.       
Au milieu d’une foule compacte, le candidat Bouteflika a emprunté le boulevard Messaoud Keddache où des troupes folkloriques ont interprété des chants du terroir, rythmés de danses traditionnelles.

A la fin de ce bain de foule, le candidat indépendant a pris une photo de famille avec l’ensemble des journalistes qui l’ont accompagné dans ce périple depuis le début de la campagne électorale.


Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/343/77/


Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article