M. Rabah Madjer, directeur de campagne au Qatar

Publié le par Alliance ANR - UDR


Devant les ressortissants algériens établis dans ce pays:

«Il faut reconnaître que M. Bouteflika a tenu sa promesse faite en 1999 lorsqu’il

avait annoncé qu’il instaurera la paix en Algérie.»

Avant toute chose, permettez-moi de vous remercier de votre présence et votre venue en grand nombre à notre invitation qui me satisfait personnellement  et sans nul doute, enchantera le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika, dont je suis son directeur de campagne au Qatar.

Sans doute vous allez vous étonner de voir Rabah Madjer qui ne conversait qu’autour du sport, s’adresser à vous dans la politique en tant que directeur de la campagne électorale du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika. En toute franchise, les réalisations de l’honorable président Abdelaziz Bouteflika m’ont convaincu et m’ont persuadé qu’il n’existe pas de différence entre le sport et la politique au point de dire que Le sport est la politique et La politique est le sport puisque les deux œuvrent pour le citoyen et l’Algérie.     

J’ai jugé nécessaire de vous convier à cette rencontre afin d’évoquer et d’énumérer, en toute franchise et en toute transparence, les projets réalisés par M. Abdelaziz Bouteflika au profit

de l’Algérie durant ces dix dernières années.  
Chères sœurs, chers frères, je voudrais que vous contempliez ces réalisations qui n’ont pas été engagées et n’émanent pas du néant mais elles sont le fruit d’un travail de longue haleine et de gros efforts fournis par cet illustre Homme, aux retombées bénéfiques pour le pays en général et le citoyen en particulier.

Lorsqu’on évoque devant vous, chères sœurs, chers frères, les réalisations de l’auguste président Abdelaziz Bouteflika, il est certain que vous ne l’ignorez pas et que vous ayez perçu cela

durant vos innombrables voyages en Algérie.

Si nous revenons un peu en arrière, avant l’arrivée de cet Homme, nous était-il possible ou à un quelconque citoyen algérien à l’intérieur de l’Algérie de se déplacer en toute liberté et sans risque?  Il faut reconnaître que M. Abdelaziz Bouteflika a tenu sa promesse faite en 1999 lorsqu’il avait annoncé qu’il instaurera la paix en Algérie.  N’a t-il pas établi la paix en Algérie, est ce l’habitant d’El Kala ne peut il pas se déplacer vers Maghnia à tout moment ? Je ne crois pas qu’on peut ignorer cela et je ne crois pas qu’on puisse dire que l’Algérien ne s’est pas débarrassé des affres des années de terreur ? Vous qui êtes à l’étranger, vous vous souvenez sûrement du regard des étrangers à l’égard des Algériens dans les aéroports. L’Algérien, dans plusieurs aéroports du monde était honni et dédaigné.

El Hamdou Lilah. Aujourd’hui l’Algérien est non seulement respecté, considéré dans n’importe quel aéroport du monde mais aussi le nombre de vols en provenance des aéroports internationaux vers l’Algérie ont considérablement augmentés.

Souvenez-vous du nombre de vols Doha-Alger par mois avant 1999 et combien sont-ils aujourd’hui.

D’autres réalisations ont trait aux infrastructures de base du pays telles que l’aéroport international, le lancement du méga projet de l’autoroute Est-ouest, les barrages dont le nombre avoisinera les 72 à la fin de l’année 2009, la modernisation des voies ferrées, le lancement du métro, le raccordement des foyers au gaz naturel ainsi que l’inauguration d’un grand projet relatif au transfert de l’eau d’Ain Salah à Tamanrasset sur une longueur de 700 kilomètres.

Sur un autre volet, la politique du président Abdelaziz Bouteflika a permis d’augmenter le SMIG de 8000 DA à 12 000 DA par mois en plus des dernières augmentations des fonctionnaires. 

Sur le plan de l’habitat, un bon qualitatif a été atteint avec notamment, l’éradication des bidonvilles et la distribution entre 2005 et 2009 de quelque 62 000 unités dans les régions

du Sud et 98 000 unités dans les Hauts Plateaux.


Dans le cadre de l’Education nationale le taux de réalisation des établissements primaires, de collèges et de lycées a connu une augmentation accrue. De même pour l’université qui a enregistré la livraison de 61 pôles universitaires, sans omettre les centres de  formation professionnelle.

Tous ces efforts nous incitent à soutenir notre candidat préféré Bouteflika et à lui accorder toute notre confiance pour un troisième mandat afin qu’il poursuive les projets de développement.

Nous appelons les ressortissants algériens établis à Qatar à aller en force les 7,8 et 9 avril pour élire le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika.

Gloire à nos martyrs. Vive l’Algérie

Salam Alliykom Oua Rahmat Ellah Oua Barakatouh


Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article