Renforcement des mécanismes de lutte contre les fléaux sociaux

Publié le par Alliance ANR - UDR

La lutte contre la corruption, les trafics financiers, ainsi que les fléaux sociaux, y compris le trafic de drogue, figurent en bonne place dans le programme du candidat indépendant

à la présidentielle du 9 avril 2009 Abdelaziz Bouteflika.

La lutte contre les nouvelles formes de criminalité (telle que la cybercriminalité) est également au centre des préoccupations du candidat, qui prévoit de renforcer les moyens de la Justice, qu’il s’agisse du réseau des juridictions, du corps de la Magistrature dont les effectifs seront augmentés de moitié durant les cinq prochaines années, de la formation spécialisée des magistrats, ou qu’il s’agisse de la formation des auxiliaires de la Justice.

La protection de l’ordre public et la sécurité des biens et des personnes seront développées également, grâce à la poursuite du renforcement des effectifs des différents corps de police judiciaire, et la modernisation de leurs moyens d’investigation, sous le contrôle permanent de la Justice.

Ainsi, les effectifs de la Police et de la Gendarmerie nationale seront doublés avant la fin de la décennie et leurs moyens seront modernisés. Une carte nationale d’identité et un passeport biométriques

seront élaborés au courant de l’année 2009.

Le programme de M. Bouteflika a pour objectif aussi de renforcer la lutte contre la fraude fiscale notamment par le développement de la direction de l’information et de la documentation fiscale.

La cellule de traitement du renseignement financier sera renforcée ainsi que la lutte contre le blanchiment d’argent, la fuite de capitaux et l’économie informelle.

Il y a lieu de citer la publication d’un décret de création de l’organe national de lutte contre la corruption et l’élargissement de l’obligation de déclaration du patrimoine.

 

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/312/86/

Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article