Devant des milliers de citoyens à Tébessa Bouteflika s’engage pour l’approfondissement de la réconciliation nationale

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le candidat Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé, mardi à Tébessa, son engagement pour l’approfondissement de la réconciliation nationale et à la poursuite de l’édification du pays et ce, quel que soit la nature des difficultés et des entraves qui se dressent devant lui.
Il a déclaré, dans un meeting populaire à la maison de la culture Mohamed Chebouki qu’aucune force, qu’elle soit de l’intérieur ou de l’extérieur du pays, ne peut empêcher le peuple algérien de vivre dans la paix et la stabilité.

«Ceux qui se considèrent des nôtres sont les bienvenus parmi nous, mais ceux qui persistent dans le refus de nous rejoindre, trouveront sur leur chemin les forces de l’Armée nationale populaire,

les forces de sécurité et le peuple», a-t-il clamé.

Devant des milliers de ses sympathisants, Bouteflika a ajouté : « l’islam est perçu comme un moyen de dialogue entre nous, et dans ce cas, je me réclame de l’islam de Larbi Tebessi, l’homme du djihad et du savoir ».

Evoquant les années de violence dont a souffert le peuple algérien, le candidat Bouteflika a relevé qu’aujourd’hui, les citoyens ont repris goût à la vie et savourent la paix, et de ce fait, ils ne sont pas disposés à y renoncer. Il a, par la même occasion, précisé que l’Algérie ne dépend, aucunement, de ce qui est appelé

« l’internationale islamiste terroriste ».

Il a, à ce propos, rendu hommage, au nom du peuple, aux forces de l’ANP et des corps de sécurité, tout en soulignant qu’à la faveur de la réconciliation nationale, le développement social et économique du pays

connaîtra une dynamique plus accélérée.

Le candidat indépendant s’est engagé, d’autre part, au cas où il sera élu, à poursuivre les efforts

de développement entamés depuis une dizaine d’années.

Il a, par ailleurs, évoqué la place que doit reconquérir l'Algérie dans le concert des nations, affirmant que le citoyen algérien ne doit pas être méprisé ou humilié, mais il doit être fier et marcher la tête haute.

L’Algérie, grâce aux efforts de développement et au rétablissement de la paix et de la sérénité dont elle jouit aujourd’hui, saura forcer le respect, aussi bien de ses amis que de ses ennemis.

S’agissant du rendez-vous électoral du 9 avril prochain, il a appelé les citoyens à prouver, par une participation massive à ce scrutin, qu’ils sont intéressés par la vie politique dans leur pays.


Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/301/77/

Publié dans Campagne Eléctorale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article