Meeting populaire à Chlef Bouteflika

Publié le par Alliance ANR - UDR

Meeting populaire à Chlef Bouteflika invite les citoyens à s’impliquer dans la résolution des problèmes sociaux
Le candidat Abdelaziz Bouteflika a mis à profit sa sortie à Chlef dans le cadre de la campagne électorale, pour lancer un appel en direction de la population locale, et à travers elle, l’ensemble des citoyens algériens, pour s’impliquer davantage à la résolution de tous les problèmes vécus.

Il a incité, dans un meeting populaire qu’il a animé au centre islamique de la ville, la population locale à aider les responsables et les autorités en apportant leur pierre à l’édifice

dans le processus de la reconstruction de la région.

A ce titre, il a renouvelé son appel aux citoyens de Chlef pour réhabiliter et uniformiser les façades de leurs habitations, assurant que les pouvoirs publics sont disposés à prendre en charge cette opération.

A ce propos, il a estimé qu’il serait plus judicieux de faire appel aux experts du génie civil pour contribuer à apporter une solution définitive aux problèmes de l’urbanisme.

Le candidat indépendant a, d’autre part, appelé à ne pas politiser les problèmes sociaux des citoyens, plus particulièrement ceux de Chlef, wilaya qui a souffert des séquelles laissées par le séisme de 1980.

Bouteflika a affiché, en outre, son opposition à la politisation des difficultés et des préoccupations des citoyens, mais « nous oeuvrons à trouver des solutions progressives afin de satisfaire les besoins de notre population dans divers domaines comme l’éducation, la santé et l’habitat", a-t-il assuré en revanche.

Après avoir rappelé à l’esprit les catastrophes naturelles et les affres du terrorisme qu’a connus cette région, Bouteflika a déploré le fait que certains tentent d’exploiter les malheurs sociaux pour en faire un registre de commerce et un moyen de marchandage.

Le candidat indépendant qui a évoqué les nombreuses doléances soulevées par les citoyens, a énuméré plusieurs projets de développement réalisés à Chlef durant les dix dernières années, citant particulièrement des établissements scolaires et universitaires, un centre anticancéreux et un aérodrome international. Mais malgré toutes ces réalisations, Bouteflika a fait observer que les autorités «ne disposent pas de baguette magique».

Evoquant la période du terrorisme, il a relevé que la wilaya de Chlef figure parmi les régions les plus touchées par ce phénomène durant les années 1990. Mais, aujourd’hui, cette wilaya a retrouvé la paix et la sécurité grâce à la politique de réconciliation nationale, s’est-il félicité.

Dans le même sillage, il a salué l’héroïsme et le courage de la population locale dans sa lutte contre le terrorisme, tout comme il a rendu hommage à l’Armée nationale populaire, aux forces de sécurité et aux patriotes qui ont évité l’effondrement de l’Etat.

Au sujet du prochain scrutin, Bouteflika a exhorté les citoyens à aller voter en force, soulignant que son programme s’inscrit dans la continuité.

S’adressant à l’assistance, il leur a lancé : "si vous voulez la poursuite du programme

de développement initié depuis une dizaine d’années, vous connaissez l’adresse".

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/288/77/

Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article