Bouteflika à Tamanrasset : Pas d’amnistie sans un dépôt total et définitif des armes

Publié le par Alliance ANR - UDR

M. Abdelaziz Bouteflika annoncé samedi à Tamanrasset qu’une éventuelle amnistie générale au profit de ceux qui persistent dans la voie de la violence, ne saurait être promulguée sans la reddition définitive des terroristes et ne peut se faire sans prendre en considération la volonté et la dignité du peuple, tout comme elle ne peut se concevoir au dépend de l’intérêt du pays.

Il n’y aura «pas d’amnistie sans un dépôt total et définitif des armes », a-t-il affirmé. Il a également fait remarquer que l’amnistie générale suppose la participation et l’implication de l’ensemble des Algériens, quelles que soient leurs opinions ou leur tendances politiques.

Bouteflika a réaffirmé, dans le même temps, sa détermination à aller jusqu’au bout dans la lutte contre le terrorisme, a réitéré son appel en direction des égarés et de tous ceux qui activent contre le peuple algérien et ses intérêts à déposer leurs armes. 

C'est à cette condition, a-t-il dit, que les cœurs s’apaiseraient et laisseraient la place à la clémence puis à une éventuelle amnistie.

Bouteflika qui s’exprimait "au nom du peuple" et en tant que "responsable", a estimé qu’aucune menace, de quelque nature qu’elle soit, ne pourra faire plier l’Algérie et son peuple.

Cependant, il a exhorté le peuple à souscrire à sa démarche pour préserver surtout les intérêts de notre pays.

Le candidat indépendant s’est également engagé à faire face au phénomène de la violence avec le concours des forces de sécurité, mais aussi au moyen du dialogue et de l’ouverture d’esprit, considérant qu’une amnistie mal préparée pourrait mener à une guerre civile. 

Et pour mieux concrétiser un tel objectif, Bouteflika a montré la voie, celle du dialogue qui ne devait pas se dérouler dans des conditions de violence, avant de mettre en garde tous ceux qui se permettront d’offenser l’Etat et ses symboles, ceux-là, ils seront combattus par des armes encore plus fortes.

D’autre part, Bouteflika a exhorté les habitants de la région à préserver les bonnes relations qui nous lient aves les pays voisins et à ne pas s’immiscer dans leurs conflits internes, appelant ces habitants à être les dignes ambassadeurs de l’Algérie dans ces pays voisins.

Evoquant, par ailleurs, les questions liées au développement, le candidat indépendant a insisté sur l’importance primordiale que suscite la liaison entre les régions du Sud, des Hauts Plateaux et du Nord en matière de développement économique.

C’est à ce titre qu’une Algérie unie pourra se concrétiser, comme l’a si bien signifié Abdelaziz Bouteflika, avant de souligner l’impératif de réduire l’écart entre le Nord et le Sud et rapprocher ainsi le Sud des Hauts Plateaux et par delà de la région Nord du pays.

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/270/77/

Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article