Développement des infrastructures de base

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le programme du candidat Bouteflika tend à développer davantage les capacités et les réseaux de communication. Les réseaux routier, autoroutier, et ferroviaire, seront étendus et modernisés. Tous les chefs lieux de wilayas seront dotés d’entreprises de transports urbains, alors qu’un certain nombre sera doté de tramways. Les liaisons aériennes seront renforcées, y compris dans les wilayas du sud du pays. 

La priorité a été donnée, dans le cadre de la mise en œuvre du Schéma National d'Aménagement du Territoire (SNAT) à l'horizon 2025, au transport ferroviaire en tant que vecteur de développement, de croissance et de modernité, avec une enveloppe d’environ 2.139 milliards DA (30 milliards de dollars environ),

tous modes de transports confondus.

Son programme de développement a retenu :

L’amélioration du transport des voyageurs dans les localités et dans les grandes agglomérations par la mise en service d’autorails et de trains rapides, la poursuite des chantiers de tramway à Alger, à Oran, et à Constantine. Des appels d’offres seront également lancés pour la réalisation des projets de tramways dont les études ont été achevées ou en cours d’achèvement, au niveau des villes de Sétif, Annaba, Sidi Bel-Abbès, Ouargla, Batna et Mostaganem. La réalisation de 1.541 kilomètres de nouvelles voies et la modernisation de près de 1.200 kilomètres de voies existantes. Le dédoublement des voies de la rocade Nord, la signalisation et l'électrification de la rocade Nord, l'achèvement des études préalables aux travaux de réalisation de la rocade des Hauts Plateaux et de la Boucle du Sud.

Dans le domaine maritime, douze ports commerciaux ont fait l’objet de dragage et d’entretien alors que 20 opérations de réhabilitation portuaires seront poursuivies. Le pavillon national de transport maritime de marchandises sera relancé dans le cadre d’une association avec un partenaire étranger d’excellence.

Le volet aérien a vu, quant à lui, la livraison de 10 projets de réalisation et de modernisation d’infrastructures aéroportuaires et l’achèvement en 2009 de projets de réalisation de 8 aérogares, ainsi que d’autres chantiers pour des extensions d’infrastructures de passagers.

La flotte de la compagnie nationale « AIR ALGERIE » sera renforcée.

Le secteur des travaux publics remplit, pour sa part, des fonctions stratégiques dans la relance de l’économie et la promotion de l’investissement créateur de richesse et d’emplois

et qui suscite un effet d’entrainement sur d’autres domaines.

A cet effet, le programme d’actions initié vise à la réalisation d'un réseau routier et autoroutier moderne dans le cadre de la mise en œuvre des grandes options d'aménagement du territoire et la sauvegarde du réseau existant, la maintenance et l'adaptation des infrastructures maritimes en fonction des besoins futurs ainsi que la création de nouvelles infrastructures pour le commerce, la pêche et le tourisme et l'amélioration des caractéristiques géométriques des infrastructures aéroportuaires en fonction des besoins spécifiques et des normes internationales (OACI).

En matière d’infrastructures routières et autoroutières, près de 9.000 kilomètres de nouvelles voies ont été réalisées entre 2004 et 2008, alors que la 2ème rocade d’Alger sera livrée au courant du premier semestre 2009. De plus, 1.000 kilomètres de routes nationales et 132 kilomètres d’autoroutes ont été achevés.

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/255/86/

Publié dans Campagne Eléctorale

Commenter cet article