Bouteflika appelle à saisir l'opportunité de la réconciliation

Publié le par Alliance ANR - UDR

La réconciliation nationale pour laquelle Abdelaziz Bouteflika a consacré tous ses efforts en vue de restaurer la paix et la stabilité, a été le thème fort de sa sortie à Tiaret où il a pressé ceux qui persistent encore dans la voie de la violence à retrouver le droit chemin et à réintégrer la société.


Les mesures décrétées dans le cadre de la Concorde civile et renforcées par la Charte pour la paix et la réconciliation nationale ont ouvert largement la porte à ceux qui ont décidé de revenir à la raison et réintégrer les rangs de leur peuple, dans la dignité et dans le respect de leurs droits de citoyens à part entière.

S’inscrivant dans cette optique, Bouteflika a saisi l’occasion de la tenue d'un séminaire sur la réconciliation nationale coïncidant avec le 5ème jour de la campagne électorale, pour réaffirmer son attachement à sa démarche, largement plébiscitée par le peuple le 29 septembre 2005.


«Les portes de la réconciliation nationale, de la fraternité et de la rahma demeurent toujours ouvertes», a-t-il affirmé devant les citoyens, avant de préciser que pour des raisons liées à la sensibilité du sujet, il n'est pas possible de limiter, dans le temps, le processus de la réconciliation.

Cependant, ceux qui ont porté atteinte au peuple, terni l'image de l'Algérie à l'étranger, commis des crimes et des massacres contre les femmes et les enfants doivent reconnaître leurs actes et demander pardon au peuple, a-t-il insisté.Bouteflika a, dans ce contexte, rendu hommage au peuple algérien qui a infligé une leçon aux auteurs de ces crimes. 

Un hommage appuyé a été également rendu à l'Armée nationale populaire et aux membres des services de sécurité dont le courage et la détermination ont permis de venir à bout  de la folie meurtrière de ceux qui ont persisté dans la voie de la violence et du crime.

Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/223/77/

Publié dans Agenda de Campagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article