Bouteflika pour une réforme du système de santé publique

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika a plaidé dimanche à Tlemcen, au troisième jour de sa campagne électorale pour la présidentielle du 9 avril prochain, en faveur
d’une réforme globale du système de santé publique.

«Je demande qu’une étude globale sur la politique de la santé en Algérie soit menée car ce secteur ne se limite pas au nombre de médecins ou d’infirmiers", a déclaré M. Bouteflika, lors d’une activité de proximité consacrée à la santé à la maison de la Culture Abdelakader-Alloula.


Soulignant que la gestion du secteur de la santé ne relève pas uniquement du personnel de la santé mais des spécialistes en la matière comme les ingénieurs, les juristes et les administrateurs », il a demandé au personnel de la santé publique de créer un "besoin"en matière de gestion auprès du ministère de tutelle.



  Il a, en outre, démontré, devant un public composé notamment de médecins, que la preuve probante de cette situation et le transfert d’un grand nombre de malades à l’étranger pour des raisons, a-t-il dit, de non maîtrise du matériel technologique et médical, ce qui nécessite «une formation plus approfondie des techniciens qualifiés afin qu’ils maîtrisent de tels équipements médicaux».

Il a, par ailleurs, relevé des « avancés » et des « progrès » dans ce secteur, citant à cet effet l’augmentation du taux d’espérance de vie en Algérie et la baisse du taux
de mortalité, notamment infantile.

M. Bouteflika a, en outre, constaté que le personnel de la santé est constitué beaucoup plus de l'élément féminin comme c’est le cas dans les universités, appelant ces femmes à "aller de l’avant" car, a-t-il estimé, elles sont "capables d’effectuer des interventions chirurgicales aussi bien que leurs collègues hommes ». 

D’autre part, le candidat Bouteflika a insisté sur l’importance de se présenter aux urnes le 9 avril prochain «même avec un bulletin blanc», ajoutant que «celui qui choisira la continuité est libre de son choix, et que le choix de celui qui optera pour le changement sera respecté car l’important et de ne pas manquer cette opportunité historique». 

 

Publié dans Agenda de Campagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article