L’Algérie des chouhada ne doit pas être humiliée

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le candidat Bouteflika a considéré, vendredi à Bechar,  que la réconciliation nationale était un choix incontournable, pour éviter à l’Algérie des chouhada d’être « humiliée ». « Certes, notre pays a connu une période douloureuse, mais avions-nous d’autre choix que de suivre la voie de la réconciliation », a-t-il argué, ajoutant, à propos de ce qu’avait enduré le pays, qu’ « assumer la responsabilité à cette époque-là relevait du pur sacrifice ».

« J'ai appliqué une politique et un programme que vous avez soutenus ce qui a permis de relancer des projets datant des années quatre-vingt et reconstruire ce qui a été détruit par le terrorisme.

Le rendez-vous électoral du 9 avril prochain, constitue l’occasion d'évaluer les acquis enregistrés et « rectifier, si besoin est, notre parcours ». Il a exhorté, à ce propos, les citoyens à se rendre massivement aux urnes et défie l’opposition de fournir un programme « que nous puissions débattre ».

M. Bouteflika s’est voulu, par ailleurs, rassurant quant à la préservation des droits de la femme et sa participation à la vie politique et au développement du pays. En matière de politique extérieure, M. Bouteflika assure que l’Algérie« ne s’immisce guère dans les affaires des autres pays et ne permet à quiconque, quelles que soient sa force et sa puissance, de s’ingérer dans ses affaires internes ».


Source : http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/202/86/

Publié dans Agenda de Campagne

Commenter cet article