BOUTEFLIKA samedi à Biskra

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le Président chez la Reine des Ziban

Le Président descend dans l’arène


Le chef de l’Etat reprend son bâton de pèlerin. Après Oran, Abdelaziz Bouteflika devrait se rendre samedi dans la wilaya de la capitale des Ziban où il aura à inspecter plusieurs chantiers et à inaugurer d’autres projets. Lors de sa visite, le président de la République devra assister, pour la première fois, à la Conférence nationale sur l’agriculture à laquelle devraient prendre part 3500 acteurs du secteur. Pour l’occasion, M.Bouteflika annoncerait certaines mesures en faveur de ce secteur qui commence à prendre son envol, depuis notamment l’instauration par le ministre de l’Agriculture et du Développe-ment rural, Rachid Benaïssa, des contrats de performance,du crédit R’fig et du programme de renforcement des capacités et d’assistance.

En outre, le président Bouteflika aura à visiter d’importants ouvrages tels que la ceinture verte, le complexe de la Wilaya VI historique, le complexe cultuel Okba Ibn Nafaâ, la réalisation des nouvelles cités de la Zhun-Ouest où pas moins de 1200 logements vont être réceptionnés, ainsi que l’inauguration d’un important château d’eau qui alimentera une bonne partie du chef-lieu de wilaya. D’ores et déjà, Biskra a tiré profit, et par anticipation, de cette visite puisque cela lui a permis de subir une grande et sérieuse toilette au grand bonheur de ses citoyens.

C’est dans l’espoir d’obtenir des enveloppes plus conséquentes que toute la population de Biskra attend la visite du Président de la République, car les besoins exprimés par la population sont de plus en plus importants. En effet, la capitale des Ziban constitue en fait une véritable richesse et un patrimoine historique et naturel exceptionnel. Aujourd’hui, avec une population estimée à 722.274 habitants, répartie sur une superficie de 21.509,8 km², cette région a réussi à se hisser parmi les wilayas pilotes du pays, notamment grâce aux programmes de développement au titre d’équipement de l’Etat où la wilaya a bénéficié durant la période 1999-2008, tous programmes confondus, de pas moins de 105,5 milliards de dinars, le programme centralisé compris.

Ce programme a permis la prise en charge des préoccupations liées aux besoins fondamentaux des citoyens et la réalisation des infrastructures de base nécessaires à son développement ainsi qu’a l’épanouissement de l’essor économique et social.

Malgré toutes les réalisations, Biskra fait face à des contraintes liées au manque d’entreprises qualifiées, de bureaux d’études spécialisés ainsi qu’à l’augmentation continue des prix des cut-back (bitumes) et des agrégats (gravier), créant ainsi une instabilité dans les coûts des marchés.

Source : L'Expression

Publié dans Presse Algérienne

Commenter cet article