Elections présidentielles : Le ministère de l’Intérieur appelle les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales

Publié le par Alliance ANR - UDR

Le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales  a appelé les citoyens algériens ayant atteint l'âge de 18 ans et plus à la date  du scrutin, à se faire inscrire sur les listes électorales de leur commune de  résidence pour "accomplir leur devoir de citoyen", en prévision de l'élection  présidentielle 2009.        
 Ainsi, le ministère tient à rappeler, dans un document, que l'inscription  sur la liste électorale de la commune de résidence est obligatoire et permet  au citoyen, ayant atteint l'âge de 18 ans, d'avoir sa carte d'électeur le jour  du scrutin.         
Plus concrètement, cette carte permet à l'électeur de connaître l'adresse  du bureau de vote où il pourra exercer son droit civique et exprimer librement  son choix, précise la même source.         
De ce fait, les citoyennes et citoyens jouissant de la capacité électorale,  qui ne se sont jamais inscrits auparavant sur la liste électorale de leur commune  de résidence, ainsi que ceux non-inscrits sur les listes électorales et âgés  de 18 ans révolus le jour du scrutin, sont concernés par l'inscription sur les  listes électorales, en présentant la carte nationale d'identité ou le passeport  et l'un des documents justifiant leur résidence. En cas de changement de résidence, l'électeur est tenu de demander sa  radiation de son ancienne commune de résidence et son inscription dans sa nouvelle  commune de résidence, a-t-on souligné.         
S'il est déjà inscrit sur les listes électorales, l'électeur est appelé  à se présenter au service des élections de sa commune pour vérifier la transcription  exacte des informations concernant son nom et prénom, sa date et lieu de naissance,  ainsi que sa filiation et son adresse.
Il doit également réclamer sa carte d'électeur et vérifier, sur place,  si les indications qu'elle contient sont exactes, ajoute le ministère.         
Pour ce qui est des citoyens résidant à l'étranger, ils peuvent demander  leur inscription sur la liste électorale de l'ambassade ou du consulat d'Algérie  où ils sont immatriculés, a-t-on relevé de même source.

Source :  http://www.elmoudjahid.com/accueil/Nation/24096.html

Commenter cet article